Après plusieurs semaines sans diffusion, nous estimons qu’il est temps, avant la pause estivale, de vous informer des dossiers syndicaux, de leur complexité et de leur évolution. L’équipe exécutive et les délégués du Conseil, que je remercie pour l’intensité de leur implication à notre cause collective, travaillent sur plusieurs questions majeures depuis le début de l’année, tout en planchant sur différents projets issus de la dernière Tournée de l’assemblée générale.

FIBRENOIRE
Nous sommes toujours devant le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI), sous le scellé d’une entente de non-divulgation. Plusieurs dates de réunion avec l’Employeur figurent au calendrier de discussion jusqu’à la fin d’août. Si nous sommes toujours là, devant le Tribunal, c’est qu’à ce jour les pourparlers respectent nos objectifs et que nous sommes confiants que leur issue sera à la mesure de nos attentes. Entretemps, nous sommes à préparer une première rencontre avec nos futurs collègues de travail.

MAtv
Les fonds budgétaires ont été réduits de 2% à 1.5% de la masse salariale. Ces coupures, dues à de nouvelles mesures réglementaires sur la télévision communautaire, impactent à nouveau de plein fouet les travailleurs de MAtv. La cible de l’Employeur est une réduction de la production de 800 à 375 heures. Et pour y arriver et respecter son budget, l’Employeur a annoncé une deuxième phase de mises à pied qui touchera entre 15 et 20 syndiqués. Épaulés par les délégués du secteur, nous tentons de minimiser les dommages en révisant les primes de départ et la réorganisation du travail avec la Direction. Nous souhaitons bon courage à nos collègues de MAtv, que nous accompagnerons autant dans leurs démarches que dans l’application de la convention collective.

ACTUALISATION DES GUIDES DE FONCTION
Dès l’amorce des pourparlers, les parties se sont retrouvées dans une impasse, l’Employeur se disant extrêmement surpris du projet d’actualisation que nous lui avons soumis. La Direction a formulé plusieurs arguments pour s’esquiver de l’exercice paritaire pourtant convenu à la L.E. 26 de la c.c. et nous a déposé une contre-proposition le 19 mai dernier. Comme cette dernière ne correspond pas à l’esprit de la lettre d’entente ni à son contenu, nous étudions différents recours.

VIGIE SOUS-TRAITANCE
Les membres qui siègent au Comité Vigie sous-traitance se rencontrent à tous les mois. Ils procèdent à l’analyse des rapports soumis au Syndicat en avant-midi, puis se réunissent en plénière en après-midi pour partager leurs conclusions et discuter des démarches à entreprendre. Un préavis de 120 jours a été déposé à la vice-présidence de Qualité technique parce que l’Employeur n’atteindra pas la double-cible convenue en matière de création des postes de technicien installation-service. Par conséquent, nous avons retiré les exclusions octroyées pour le retrait de l’analogique (RAC) prévues au paragraphe 7 de la L.E. 2.1 de la convention collective.  Par ailleurs, à l’Ingénierie, nous questionnons à savoir pourquoi l’arrivée de FIBRENOIRE dans le portrait ne se reflète pas dans les rapports, alors que nous sommes en requête d’Employeur unique devant le CCRI. Une nouveauté : l’Employeur recommence à utiliser la ST dans les CCC-Affaires : il va devoir déposer des rapports et rembourser au Syndicat les postes dus en cas de dépassement du ratio de sous-traitance prévu à la c.c. Naturellement, en ce qui concerne MAtv, à partir du moment où nos membres sont visés par des mises à pied, nous ne tolérerons plus aucune sous-traitance. Lire ici ZÉRO (0) sous-traitance. Le bénévolat et les pigistes sont dans notre mire.

COMMUNAUTÉ VIDÉOTRON
Nous avons appris la semaine dernière le lancement de la Communauté Vidéotron par l’entremise des délégués. L’Employeur n’a pas jugé bon nous consulter et a procédé au lancement de façon unilatérale. Nous sommes à analyser cet espace collaboratif web dans lequel l’Employeur vous invite à participer. Nous vous recommandons ici la plus grande vigilance. La prudence est de mise tant que nous ne serons pas rassurés quant à l’étanchéité de notre juridiction et tant que nous n’aurons pas établi si des dispositions de la c.c. sont transgressées par ce nouveau forum. Rappelez-vous que le fait d’y participer pourrait vous mettre en situation névralgique, qu’y rédiger des commentaires sensibles pourraient vous exposer à des mesures disciplinaires et mettre en péril vos droits et privilèges.

COMITÉ DE GRIEFS
Chantal Bourgeois, la conseillère du SCFP qui avait le mandat de plaider nos griefs, a été affectée à une autre section locale. Elle mérite des remerciements pour son passage : un sans-faute dans tous les litiges qu’elle a plaidés. Le nouveau conseiller juridique qui nous a été assigné par le SCFP,
Me Stéphane Brassard, s’est vite mouillé en inscrivant au rôle les griefs déposés pour le non-respect des articles 2.06 et 27.01 qui sont au cœur même de notre juridiction. Nous sommes dans notre élan d’organisation au Comité de griefs et maintenant aptes à soumettre en arbitrage les cas de congédiement à l’intérieur de trois mois. Nous allons profiter du relatif calme estival pour remplir notre calendrier d’arbitrages et vous le communiquer.                                    

TÉLÉTRAVAIL ET RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL
Dernièrement, le Syndicat a déposé deux griefs concernant l’application de la L.E. 32 sur la réduction du temps de travail pour les salariés de 55 ans et plus bénéficiant du télétravail conformément à la L.E. 7 de la convention collective. L’Employeur refusait d’appliquer la lettre 32 sous prétexte que le télétravail et la réduction du temps de travail n’étaient pas juxtaposables. Pour notre part, nous considérions que les deux dispositions étaient conciliables et conformes à l’esprit de la convention collective.  L’Employeur s’est rangé à nos arguments et a fait droit à nos deux griefs.

NOUVELLES TECHNOLOGIES
Le Comité ad hoc sur les nouvelles technologies a pour mandat de tenir le Syndicat informé sur les foires technologiques, les congrès, les colloques et les expositions tant dans les télécommunications que dans le transfert de données, le stockage de données, l’hébergement, la téléphonie sans fil, etc. Le Comité a tenu cinq sessions de travail et a ficelé les dernières lignes d’un rapport sur les nouvelles technologies qui sera déposé au Comité exécutif sous peu.

MOBILISATION
Vous avez été à même de mesurer l’ampleur du travail du Comité mobilisation dans le concours de la refonte du logo du SEVL-SCFP-2815. L’équipe planche actuellement sur une activité estivale dont vous entendrez parler très prochainement.

RELATIONS DE TRAVAIL (CRT CENTRAL)
Quelques mots au sujet du Comité central des relations de travail auquel nous participons avec la Direction principale des RH. Nous constatons que les retours ne rencontrent pas nécessairement nos attentes. Nous allons prochainement demander une rencontre avec nos vis-à-vis afin d’échanger et trouver une solution pour faire avancer nos dossiers.

En terminant, un mot sur la fréquence et la forme que prendront les communications syndicales à la rentrée. Nous vous avons entendus à la dernière tournée de l’AG et étudions de nouvelles plateformes de diffusion. D’ici là, tous les officiers se joignent à moi pour vous souhaiter un bel été et d’excellentes vacances ! Revenez-nous chargés à bloc!

Au nom du Comité exécutif et du Conseil syndical du SEVL-SCFP-2815,
Nick Mingione, président

DÉVOILEMENT DU GRAND GAGNANT 

Le grand gagnant « Ensemble, nous sommes le SEVL 2815 »

C’est avec grand plaisir que le Comité de mobilisation, qui a lancé en mars dernier le concours À LA RECHERCHE D’UN LOGO, dévoile aujourd’hui le logo qui a remporté la palme après plusieurs rondes de sélection. C’est le croquis intitulé « Ensemble, nous sommes le SEVL 2815 » esquissé par Emmanuel Robert Dalencourt, qui a été désigné le plus représentatif de notre section locale, et ce, parmi les 83 propositions issues de tous les secteurs de la structure syndicale.

Outre ses talents d’artiste dessinateur, Emmanuel est membre du Syndicat depuis 2003 et est actuellement commis ingénierie à la Conception, au 2155 Pie-IX. Mentionnons qu’il a tenu à préciser qu’il a participé au concours « avec honneur » et « a voulu faire ressortir dans ce logo LE NOUS, les membres du SEVL 2815 à travers la compagnie, sans discrimination de sexe et couleur, tout en mettant le domaine des télécommunications bien en visibilité. »

« Ensemble, nous sommes le SEVL 2815 » est donc appelé à devenir l’effigie, l’image de marque de notre Syndicat, celle à laquelle nous serons plus de 3300 à désormais nous identifier. D’ici là, l’esquisse sera retouchée par un(e) spécialiste(e) du dessin vectoriel afin qu’une matrice définitive en soit faite et qu’à court et moyen terme, ce superbe logo apparaisse sur nos communiqués, sur notre papier à lettre, sur notre site web, sur nos épinglettes, sur les drapeaux de la section locale, sur les énormes bannières qui tapissent nos assemblées générales, etc., etc.

Toutes nos félicitations à Emmanuel Robert Dalencourt qui se mérite le prix du grand gagnant, d’un montant de 500$.

ET MAINTENANT, LES MEMBRES, À VOUS DE CHOISIR !

Plusieurs étapes de sélection ont été franchies depuis le lancement du concours. Mais le processus n’est pas terminé pour autant. Il reste à accorder deux prix de participation parmi les 9 autres finalistes et c’est à vous de le faire !

  • Visionnez les 9 logos finalistes
  • Cliquez sur votre logo préféré
  • Un coupon de participation apparaîtra sous forme de courriel à edimestre@sevl2815.com
  • Inscrivez le numéro de votre logo préféré
  • Inscrivez vos nom, matricule, fonction, lieu de travail et numéro de cellulaire

AUCUNE AUTRE FAÇON DE FAIRE VOTRE CHOIX N’EST POSSIBLE

LE VOTE EST VIRTUEL VIA LE SITE

CHOISISSEZ VOTRE LOGO PRÉFÉRÉ PARMI LES NEUF (9) EN CLIQUANT ICI !


LOGO # 1


LOGO # 2


LOGO # 3


LOGO # 4


LOGO # 5


LOGO # 6


LOGO # 7


LOGO # 8


LOGO # 9


La date limite pour enregistrer votre vote est le 1er juillet 2017.

À vous d’attribuer les deux prix de participation de 250$ !

En terminant, nous tenons à remercier tous les participants au concours pour la soumission de leur proposition de logo, les féliciter pour leur immense talent, nous avions l’embarras du choix.

Pour toutes questions ou suggestions d’activités de mobilisation, n’hésitez pas à nous joindre à l’adresse mobilisation2017@sevl2815.com


Nick Mingione, président du SEVL-SCFP-2815, responsable du Comité de mobilisation