Reconnaissance et Syndicat

Bonjour à toutes et à tous,

Mais plus spécialement à celles et ceux qui œuvrent dans des conditions comportant davantage de risques qu’auparavant. Ce communiqué s’adresse plus particulièrement à vous.

Finalement l’annonce tant attendue!

La structure syndicale se joint à moi pour appuyer le geste de l’Employeur qui vise à souligner celles et ceux qui effectuent un travail qui comporte davantage de risques qu’à l’habitude, et cela, jour après jour.

Vous avez été nombreux à demander une reconnaissance de la part de l’Employeur et nous avons également passer le message à maintes reprises auprès des différents intervenants patronaux. Bien que nous aurions souhaité qu’elle ait été négociée entre les parties, l’annonce de la mesure selon laquelle il y aura une semaine de vacances supplémentaire pour ces personnes est donc bien accueillie. Nous ne voulons pas revendiquer l’unique mérite de cette mesure. En effet, c’est la reconnaissance de votre travail qui est importante et non pas à qui on doit dire merci.

On joue notre rôle!

Évidemment, votre Syndicat continue à jouer son rôle jour après jour. Nous aimerions bien distribuer les primes et les équipements de protection obligatoires mais ceci est la responsabilité de l’Employeur. Notre rôle, comme toujours, est de le talonner et de s’assurer que la convention collective est appliquée et que les mesures de protection soient mises en place.

Cela dit, vos représentants offrent constamment leur collaboration à l’Employeur.  Au départ, nous avons laissé l’Employeur installer ses mesures en acceptant le principe de « force majeure ». Nous considérons depuis que l’ensemble de la convention collective est applicable, mais nous sommes toujours disponibles à la discussion si certains aménagements étaient nécessaires.

Du travail dans l’ombre.

Le travail quotidien de vos représentants syndicaux ne saute pas toujours aux yeux. C’est pour cette raison que nous partageons aujourd’hui quelques exemples des actions qui sont posées pour notamment assurer votre sécurité :

  • Distanciation dans les milieux de travail;
  • Équipements de protection individuelle;
  • Procédures d’intervention chez la clientèle;
  • Disponibilité de produits de nettoyage;
  • Accessibilité aux toilettes pour les personnes sur la route;
  • Livraison des chaises et casques d’écoute à domicile;
  • Etc.

Nous avons également fait plusieurs interventions concrètes auprès de l’Employeur concernant l’application de la convention collective et des lois d’ordre public :

  • Exiger une nouvelle offre d’horaires dans les différents secteurs afin de respecter l’ancienneté;
  • Rappeler les obligations de l’Employeur en matière d’indemnisation des personnes licenciées;
  • Rappeler les règles du « refus de travail » à l’Employeur;
  • Exiger le respect du processus d’affection temporaire prévue à la convention;
  • Etc.

Bien que moins éclatant, le travail de vos représentants mérite d’être mieux expliqué et mis en lumière. De plus, chaque action repose sur le respect de vos droits, ainsi que votre sécurité et non la rentabilité et l’image.

Nous profitons de ce communiqué pour vous informer que nous déposerons des griefs pour chaque cas où la convention collective ne sera pas respectée sans entente avec le Syndicat. Nous ne le répèterons jamais assez, si l’Employeur croit qu’une clause doit être aménagée, il doit nous consulter et non décider seul de son application.

Soulignons les efforts, peu importe d’où ils viennent.

En terminant, nous voulons souligner les efforts déployés par chacun des intervenants de l’entreprise, qu’ils soient des représentants de l’Employeur, des membres syndiqués au SEVL-SCFP-2815, des salariés non syndiqués ou des membres de notre structure syndicale. 

Nous devons rester unis et en sécurité.

Oui aux changements, mais pas sans nous!

Solidairement et nom de votre structure,

Nick Mingione, président du SEVL-SCFP-2815