Dernières nouvelles

Dans la foulée de la gestion de crise reliée à la pandémie COVID-19, voici où en est votre Syndicat.

COVID-19 :

Nous sommes plus que concernés par cette situation alarmante. D’ailleurs, depuis jeudi, nous sommes en constante communication avec l’Employeur dans le but de nous assurer que vos droits, ainsi que votre sécurité soient priorisés. Il est important d’être prudent, de suivre les consignes émises et surtout de bien choisir vos sources d’informations. Nous comprenons que plusieurs d’entre vous vivent dans l’angoisse, mais il est important de rester calme. En cas de doute par rapport aux informations transmises, nous vous demandons de communiquer avec nous à l’adresse courriel suivante : sevlcovid19@sevl2815.com . Nous tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Télétravail :

Tout d’abord, vous comprendrez que les défis, sur le plan technologique, sont énormes. Cependant, en raison de la crise, le télétravail commence à être implanté de façon accélérée dans plusieurs départements. Dans le but de clarifier les choses, il est important de considérer que votre Syndicat est à la merci de la transparence de l’Employeur vis-à-vis son organisation du travail et ses communications. Notre devoir est d’assurer, à travers cette implantation, le respect de votre convention collective, votre sécurité et celle de vos proches.

Câble Amos :

Comme vous aurez pu le constater, nous traversons une crise qui monopolise une grande partie de notre temps et cela implique aussi des revirements sur le plan décisionnel. Soyez assurés que vos représentants syndicaux travaillent aussi à mettre à terme d’autres projets, comme le Projet Amos. Celui-ci permettra à des équipes de techniciens de la Qualité Technique de porter main forte au lancement de la téléphonie dans la ville d’Amos. Vous vous souviendrez que Vidéotron avait conclu, le 23 décembre dernier, une entente visant l’acquisition de Télédistribution Amos inc. (Cable Amos) et de son réseau.

Négociation :

Malgré tout cela, il ne faut pas oublier que nous sommes en pleine négociation et que chacun de nos gestes dans la situation actuelle pourrait redéfinir celle-ci. Sans entrer dans les détails, nous sommes arrivés à un moment charnière pour le secteur de l’ingénierie. Notre dernière séance avec l’Employeur a eu lieu le mardi 10 mars. En raison du contexte exceptionnel relié au virus, nous avons dû annuler nos prochaines rencontres. Si la situation s’améliore, celles-ci devraient reprendre à la fin du mois de mars.