Vaccination et Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Consœurs, Confrères,

J’aimerais vous faire une mise à jour sur deux dossiers : la vaccination ainsi que la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation (férié du 30 septembre).

Vaccination

Encore une fois, nous vous incitons fortement de vous faire vacciner. Cela dit, nous sommes conscients que le vaccin n’est pas une solution acceptable pour tout le monde.

Durant les derniers jours, l’Employeur, par l’entremise de ses communications nous  »demande » de lui fournir des preuves de vaccination. Aussi, il nous avise qu’il se  »porte garant de l’information » qu’on pourrait lui transmettre et qu’il la conservera jusqu’en mai 2022. Or, à l’heure actuelle, ces demandes de ce type sont mur à mur commandées par Québecor et ne respectent pas les Lois.

Lors des annonces gouvernementales de la semaine dernière, notre premier ministre, Justin Trudeau, n’a pas élargi les obligations à d’autres groupes de juridictions fédérales. Contrairement aux souhaits de plusieurs, il a uniquement encadré les fonctionnaires fédéraux. De plus, M. Trudeau annonce à ses propres employés que contrairement à notre Employeur, il n’exigera pas de preuves de vaccination pour chacun des fonctionnaires mais se contentera d’un engagement solennel. C’est une preuve de confiance qu’on aurait aimé retrouver chez l’Employeur !

Il n’est pas ici question de faire obstruction à la démarche de Québecor, mais nous croyons qu’il est important de vous donner l’heure juste sur la situation. Nous vous incitons fortement à participer au sondage et d’y indiquer votre statut vaccinal. Il est aussi important de savoir que ceux qui ne répondront pas seront fort probablement classés parmi les non-vaccinés.

En ce qui nous concerne syndicalement, nous allons défendre les droits de tous et chacun, tel que le prévoit nos obligations prévues au Code du travail.

Avec la volonté et la collaboration des parties, nous serons proactifs dans ce contexte qui est délicat et difficile pour nous tous, et ce, déjà depuis fort longtemps.

Nouveau férié du 30 septembre

Plusieurs d’entre vous se demande ce qui arrive avec ce congé et quelle est notre position. Nous avons fait toutes les représentations possibles auprès de notre Employeur. Nous avons aussi échangé avec les autres filiales de Québecor comme TVA et Vidéotron 1417 de Québec.

Nous avons procédé au dépôt d’un grief auprès de notre Employeur et il sera plaidé en temps et lieu. Si nous procédons de la sorte, c’est que les avis que nous avons récoltés indiquent qu’il est possible que ce nouveau congé puisse être intégré à la convention collective. Nous ferons un suivi lorsque de nouvelles informations seront disponibles. Entre-temps, vous n’aurez pas accès à ce nouveau férié.

Donc voilà pour la courte mise à jour et n’hésitez pas de solliciter l’aide de vos déléguées et de votre structure syndicale.

Solidairement,

Nick Mingione, Président du SEVL-SCFP-2815